Premier enregistrement mondial, à l’occasion du soixante quinzième anniversaire de Pierre Boulez

Assai 222 082 (distribution M10)

Le livre pour Quatuor

Composé en 1948-49, le Livre pour quatuor, qui a connu  une publication incomplète en 1960 seulement, a fait l’objet de créations partielles par les quatuors Marschner, Hamann et Parrenin, entre 1952 et 1962. Seul le Quatuor Arditti en donna une exécution intégrale lors du soixantième anniversaire de Pierre Boulez. Quant au Quatuor Parrenin, il a enregistré les mouvements I, III et V.

Le Livre est né sous le signe de la difficulté, difficulté pour l’auteur comme pour les interprètes. La partition propose en effet simultanément tous les types de jeu, sonorités et effets de timbres possibles, sans compter une rythmique implacable, quasiment ingérable sans battue extérieure. D’où la nécessité de réécrire certaines rythmiques, tout en préservant les structures, point de départ d’un long travail, que le Quatuor Parisii a commencé en 1997, soutenu par plusieurs institutions, et qui lui permet aujourd’hui de présenter l’oeuvre à la fois à travers l’enregistrement discographique (parution en novembre 2000) et une série importante de concerts.

Une œuvre majeure…

Sous l’égide de Jean-Louis Leleu, professeur à l’Université de Nice, plusieurs séances de travail intenses ont eu lieu, grâce à l’accueil de la Fondation Henry Clews au Château de La Napoule (vifs remerciements à sa directrice, Patricia Corbett). Après deux ans de travail, la dernière surprise vint d’une rencontre avec Pierre Boulez, qui possédait une édition vierge de tout tempo, au contraire de celle éditée.

Rencontre unique avec un compositeur de soixante-quinze ans, jaugeant la musique du fougueux Boulez de vingt-cinq ans, mettant en balance son écriture et sa pensée d’alors avec sa maturité d’artiste de notre temps. Le Livre est incontestablement l’un des jalons essentiels de l’histoire du quatuor au XXè siècle. Cinquante ans après sa composition, il se dévoile enfin dans toute sa lisibilité, à travers la possibilité d’une exécution intégrale.

Les premiers concerts…

2000
20 juillet Abbaye de Saint Hilaire
3 août Festival de Mhères
28 novembre Université de Nice
29 novembre Château de La Napoule
8 et 10 décembre Théâtre de Besançon

2001  
19 et 21 mars Los Angeles, County Museum
30 mars New York, Miller’s Theatre
4 avril Cleveland, Museum
avril Tanger, Tétouan, Chéchaouen
16 juin Théâtre de Fontainebleau

Différents programmes sont proposés, incluant le String quartet in four parts de John Cage, l’intégrale Webern, plusieurs quatuors de Beethoven et l’Art de la fugue de Bach.